GABRIEL DHARMOO [EN]

Ninaivanjali

2ème place au Prix Collégien de musique contemporaine 2013

NOTE DE PROGRAMME

Ninaivanjali est une expression tamoule signifiant « À la mémoire de », utilisée pour rendre hommage suite à un décès. Cette œuvre est dédiée au virtuose du ghatam N. Govindarajan, mon professeur de rythmique indienne, mort en mai 2012. En plus d'être un excellent pédagogue, entièrement dévoué au partage de ses connaissances, Govind était un homme attachant et admirable, empli de bonté et de joie de vivre.

Pour cette œuvre je me suis inspirée des trois principaux éléments sonores de la musique carnatique du sud de l'Inde : la mélodie – souple, sophistiquée et ornementée; le rythme – complexe et subdivisé; et le drone – arrière-plan et point de référence harmonique stable.

Toutes les mélodies, à l'exception de la dernière, s'inspirent librement du comportement des lignes dans la musique carnatique. La mélodie finale est directement basée sur la section en raga Sree du Navaragamalika de Patnam Subramaniam Iyer, œuvre qui a marqué mon dernier séjour en Inde, en 2011. En arrière-plan à ces mélodies, j'ai fusionné les concepts de rythme et de drone pour créer des drones rythmiques où se camouflent des formules rythmiques apprises auprès Govind.

PERFORMANCES

6 mars 2019 HAMILTON (Canada) Intimate & Immersive: Escape to Paradise / The Studio at FirstOntario Concert Hall
Hamilton Philharmonic Orchestra, dirigé par Gemma New.

24 octobre 2015 VICTORIA (Canada) Percussive Hits / Alix Goolden Hall
Victoria Symphony, dirigé par Berhnard Gueller.

13 novembre 2012 OTTAWA (Canada) Tournée Génération 2012 / National Arts Centre of Canada, NAC Fourth Stage
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

12 novembre 2012 LONDON (Canada) Tournée Génération 2012 / Von Kuster Hall, Western University
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

11 novembre 2012 TORONTO (Canada) Tournée Génération 2012 / The Music Gallery, Church of Saint George the Martyr
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

9 novembre 2012 MONTRÉAL (Canada) Tournée Génération 2012 / Salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

7 novembre 2012 WINNIPEG (Canada) Tournée Génération 2012 / Eckhardt-Gramatté Hall, University of Winnipeg
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

5 novembre 2012 VANCOUVER (Canada) Tournée Génération 2012 / Goldcorp Centre for the Arts, Simon Fraser University
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

3 novembre 2012 CALGARY (Canada) Tournée Génération 2012 / Eckhardt-Gramatté Hall, University of Calgary
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix

2 novembre 2012 BANFF (Canada) Tournée Génération 2012 / Rolston Recital Hall, The Banff Centre CRÉATION
ECM+ (Ensemble Contemporain de Montréal) dirigé par Véronique Lacroix


CRITIQUES

Gabriel Dharmoo présentait quant à lui un hommage à son professeur de rythmique indien, dans une mélopée prenante et poétique: Ninaivanjali. Pour Dharmoo, l'apport de la musique indienne dans son oeuvre lui permet d'élargir sa palette de couleurs et son vocabulaire. Il a réussi à obtenir un juste équilibre entre son propre langage et l'appropriation de l'art indien. La pièce, enfilant parties plus rythmique en alternance avec des sections plus mélodiques nous rappelle l'art de Vivier. Une influence que le jeune compositeur ne reniera pas mais qu'il considère comme une parmi de multiples autres. Très émouvante, cette pièce marque à mon avis le point fort du concert. L'orchestration somptueuse attrape l'auditeur par les entrailles, la mélodie des violoncelles au deux-tiers de l'oeuvre se grave dans notre mémoire.
Normand Babin – Star académie : Version originale, Montréalistement – 16 novembre 2012

Where Dharmoo shines brightest is his melodic writing. It is both beautifully expressive and demonstrative of his time spent studying music in Chennai, India. An instrumental addition that displayed his multicultural roots was the tamburo drum, which was included seamlessly into the orchestration, but still contributed a musical timbre that was recognizably foreign. Of the four works on the concert, it seemed clear that the ensemble enjoyed playing Ninaivanjali the most–and with good reason. What Dharmoo brings to the table is not a melting pot of cultural influence, but a homogeneous, individual voice that demonstrates each of those influences and their expressive possibilities.
Justin Rito – Ensemble contemporain de Montréal: Generation 2012, I CARE IF YOU LISTEN – 22 novembre 2012

His Ninaivanjali (2012) is a complex blend of melodic threads, rhythmic and traditional drone elements mixed with Western and Avante-garde effects. Melodies in the strings blend with fluid bassoon extrusions, high-pitched tink of piano, bells, glassine violin passages and various extended techniques that produce clicks, clucks, boinks, tones of bagpipe and organs. This is a warm, emotional work, cheerful, too, in its imaginative play.
Stanley Fefferman – New Music Concerts Hosts Génération 2012 Canadian Tour, OpusOneReview – 12 novembre 2012

Gabriel Dharmoo's Ninaivanjall is a more melodic work, though no one would mistake it for Rachmaninov. Part of the composer's training was in India and even though it is reminiscent of other things, there's no missing the influence of Indian classical music. It's a solid and attractive work.
Richard Todd – Concert review: Young Canadian composers offer intriguing look at the future, The Ottawa Citizen – 16 novembre 2012

Dharmoo's Ninavanjali, dedicated to Dharmoo's late teacher N Govindarajan, clearly showed the influence of Indian melodic and rhythmic traditions, and was also clearly elegiac towards the end. To my ears there was also an interplay between fun and seriousness. Some of his effects (for want of a better word) included interesting piano passages, bullet-like bursts of rhythm and the wind players of ECM doing something akin to beatboxing with their instruments!
ECM+ Generation 2012, PrettyInScarlett – 14 novembre 2012

ENTREVUE

Centre de musique canadienne - Entrevue à propos de Ninaivanjali, finaliste au Prix Collégien de musique contemporaine 2013

CRÉDITS

Commande de l'ECM+ (Ensemble contemporain de Montréal), avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec